Conseils pratiques

Chat qui bave : Tout ce qu’il faut savoir

Il arrive parfois de voir de la salive dégouliner de la gueule de son chat. Ce n’est pas vraiment une situation alarmante. Mais, cela devient inquiétant si un chat bave  souvent. Bien sûr, il existe des solutions pour arrêter l’hyper-salivation de votre félin. Déjà, vous devez savoir qu’un chat qui bave souvent n’est pas forcément malade. De nombreuses raisons peuvent être à la base de ce comportement inhabituel, mais quand il s’agit d’une maladie ou d’une allergie, il est nécessaire de se rendre de toute urgence chez un vétérinaire.

Chat qui bave : quelles sont les raisons ?

chat qui bave

La bave du chat peut être liquide comme de l’eau, avoir l’apparence d’une mousse ou être gluante, inodore ou non. L’hyper-salivation est aussi appelée ptyalisme et peut être le symptôme d’une maladie ou au contraire une réaction normale de l’organisme de votre chat.

Elle peut se faire en continu ou par moment. Ce phénomène survient généralement lorsqu’il y a une production excessive de la salive et que l’animal a du mal à avaler. Elle déborde alors de sa bouche. Parmi les raisons susceptibles de provoquer l’hyper-salivation de votre chat, vous avez les raisons ordinaires, naturelles et pathologiques.

Les raisons ordinaires

Lorsqu’on évoque un chat qui bave pour des raisons ordinaires, il s’agit en fait de stimulus, dont la réponse traduit l’état d’esprit de votre félin. Voici les plus fréquentes.

Les médicaments

Il va également saliver lorsque vous serez en train de lui administrer un médicament. Si ce dernier est amer ou si le goût ne lui plaît pas, le réflexe va se déclencher presque immédiatement. Il va énormément saliver tout en vous empêchant de lui donner davantage le médicament.

La chaleur

 D’autre part, votre chat peut beaucoup saliver lorsqu’il reçoit un coup de chaleur. Cela arrive lorsqu’il est enfermé par un temps de chaleur dans un petit endroit peu aéré.

Le mauvais goût

Lorsque votre chat lèche un aliment dont il n’apprécie pas le goût, il fera tout son possible pour enlever ce goût de sa bouche. Vous le verrez alors saliver abondamment sans qu’il soit malade ou qu’il soit en train de faire une allergie. Dans ce cas, il s’agit d’une réaction normale de son organisme comme lorsqu’il éternue, pour chasser le corps étranger et se nettoyer.  La même chose se passera lorsqu’il y aura un corps étranger ou un aliment coincé entre ses dents.

Les émotions

Bien sûr que les chats ont des émotions et tous les animaux de compagnie d’ailleurs. Alors, vous verrez votre chat baver abondamment et ronronner de joie lorsque vous le caressez ou le bichonner. C’est même un signe de bonne santé physique lorsque votre chat répond à vos caresses avec une salivation plus ou moins abondante. Rien que la sensation d’une nouvelle brosse que vous acheté ou que avez reçue dans la Miaoubox, peut suffire pour qu’il exprime sa joie et bave sur vous. Un chat bave également lorsqu’il aperçoit sa nourriture ou une proie ou lorsqu’il mâche de l’herbe à chat.

De même, si votre chat est stressé, il peut également baver nerveusement et ronronner rageusement. Les causes de stress sont entre autres un déménagement, un déplacement important ou encore l’arrivée d’un nouvel animal dans la maison. En un mot, tout ce qui marque un changement dans son habitat peut être une source de stress de même qu’une visite chez le vétérinaire. Il peut aussi arriver que votre chat bave en dormant.

Les raisons naturelles

Les raisons naturelles regroupent des facteurs extérieurs qui stimulent la sécrétion de salive de votre chat. Il s’agit entre autres de 

L’intoxication

Votre chat peut être sujet à une hyper-salivation en raison d’une intoxication. En prenant le plaisir de se balader dans votre jardin ou potager à longueur de journée, il peut accidentellement ingérer des produits toxiques. Il peut s’agir des engrais chimiques, des produits contre les parasites des plantes…

De même, si vous vivez à la campagne, ce problème peut également se poser. Dans le cas d’une intoxication, en plus de baver abondamment votre chat peut avoir des convulsions, de la fièvre, des vomissements et des tremblements. Par ailleurs, votre félin peut s’intoxiquer avec des produits de nettoyage ou des produits cosmétiques mal protégés.

Les plantes

Il existe certaines plantes qui sont très toxiques pour les chats. Il s’agit de plantes d’intérieur comme d’extérieur. Ainsi, avant d’adopter un chat chez vous, vous devez d’abord vous renseigner sur la nature nocive des plantes que vous avez dans votre demeure. Et pour les nouvelles plantes que vous souhaitez acquérir, faites donc le même exercice. Parmi ces plantes nocives, vous pouvez retrouver entre autres : Dracena, Hortensia, Aloès, Laurier, Fougère, Croton, Iris, Eucalyptus, Tulipe…

Les insectes nuisibles

En tête de liste, il y a les chenilles processionnaires. Ces petits insectes sont dotés de poils qui se détachent à la suite d’un stress en libérant de la thaumatopoéïine. Il s’agit d’une substance très dangereuse qui provoque des allergies aussi bien chez le chat que chez l’homme. Si par exemple, votre chat joue avec ces insectes, la substance viendra se coller à sa patte. Lorsqu’il sera en train de se lécher durant sa toilette, il va accidentellement avaler ladite substance. Ce qui va déclencher une hyper-salivation en plus d’une inflammation de toutes les parties ayant été en contact avec la substance.

Les raisons pathologiques

En ce qui concerne les raisons pathologiques, il s’agit des affections, infections et autres maladies qui engendrent une hyper-salivation chez votre chat en plus d’autres symptômes. On peut citer :

Les infections et accidents

Une affection buccale de votre chat peut être à l’origine de ce mal-être. En effet, que ce soit une infection dentaire, un ulcère, un problème au niveau des gencives ou de la langue, votre chat peut beaucoup baver. Il y a également la présence de tartre ou d’une dent pourrie qui peut être à l’origine d’une hyper-salivation. À la suite d’un accident ou d’un choc très grave, le félin peut être sujet à des dysfonctionnements neurologiques ou structurels, lesquels peuvent entrainer une hyper-salivation.

Les maladies

Une autre raison, mais peu fréquente, pouvant justifier le fait que votre chat bave est la rage. C’est une maladie assez rare en France, mais il est souhaitable de faire vacciner vos chats pour être totalement à l’abri. Le vaccin contre la rage fait partie des vaccins obligatoires à effectuer dans les jours qui suivent la naissance d’un chaton. Parmi les autres maladies du chat, on peut cité aussi le coryza  qui peut aussi être à l’origine d’une hyper salivation de votre petit compagnon.

Il y a aussi l’épilepsie et l’encéphalite qui peuvent être à la base d’une hyper salivation de votre chat. Ces maladies sont assez rares, mais elles existent quand même. Ce sont des maladies génétiques qui entrainent un mauvais fonctionnement du système cérébral de votre chat. Par ailleurs, si votre chat a un problème ou une tumeur au niveau de ses voies respiratoires ou digestives, il peut aussi saliver de manière excessive.

Que faire quand votre chat bave ?

La cause de l’hyper-salivation de votre chat est le premier indicateur du comportement que vous devrez avoir pour pouvoir l’aider. Ainsi, si la cause est ordinaire et que votre chat à un aliment coincé entre ses dents, il pourra l’enlever tout seul ou alors vous pourrez l’aider tout en douceur. S’il ne se laisse pas approcher, alors un vétérinaire vous sera d’une meilleure aide. En réalité, tant que l’aliment ne sera pas dégagé, il n’arrêtera pas de baver abondamment.

Aussi, si votre chat bave de joie, alors vous feriez mieux de déposer un torchon ou une petite serviette près de vous. Vous pourrez donc essuyer la salive à tout moment pour éviter qu’il ne salisse vos meubles ou vos draps. De même, si votre chat bave sous l’effet d’un stress, vous devrez lui laisser un peu de temps pour qu’il puisse s’habituer au changement. Si cela ne marche pas, alors vous devriez contacter un vétérinaire qui se chargera de lui prescrire des phéromones artificielles calmantes.

Dans le cas d’une intoxication, vous devez immédiatement vous rendre chez le vétérinaire. Surtout, n’aggravez pas la situation en essayant de le faire régurgiter. Si l’hyper-salivation de votre chat provient d’une réaction allergique provoquée par la substance des chenilles processionnaires, alors vous devez rincer abondamment les parties qui subissent une inflammation. Il vous faudra rincer sans frotter puis aller en urgence chez un vétérinaire. Si vous avez pu identifier le produit responsable du ptyalisme de votre chat, alors vous pouvez l’amener ainsi que l’emballage au vétérinaire.

Une fois que vous vous rendez chez le vétérinaire, ce dernier va procéder aux examens nécessaires (auscultation, inspection, prélèvements, analyses sanguines, imagerie…) sur votre chat. Il va dans un premier temps déterminer la cause exacte du problème. Puis dans un second temps, établir son diagnostic puis proposer le traitement adéquat.

Nos conseils pour prévenir l’hyper-salivation chez votre chat

Lorsque vous avez des plantes chez vous et vous ignorez si elles sont néfastes pour votre chat, mettez-les à un endroit où vos boules de poils ne pourront pas les atteindre. Et si ces derniers persistent à vouloir à tout prix prendre de l’herbe, offrez-leur de l’herbe à chat. C’est très nutritif et surtout très digeste. Vous devriez également faire attention à votre chat, qu’il ne se promène pas sur votre terrasse près des plantes extérieures. Pour prévenir l’apparition des tartres, vous pouvez donner à votre chat des friandises à mâcher.

Vous devez donc apprendre à être plus attentif à votre chat afin de ne pas vous alarmer pour rien. Cependant, en cas de salivation excessive sans aucune raison ordinaire apparente, le mieux est d’aller voir un vétérinaire au plus vite. La vie de l’animal est parfois en danger dans ces cas.

Content protected