Conseils pratiques

Pourquoi mon chat n’aime-pas que je lui touche les pattes ?

Quand vous tentez de manipuler ses pattes, votre félin les retire aussitôt, s’enfuit ou tente même de vous mordre les mains. C’est une réaction commune à de nombreux chats. Mais pourquoi les chats n’aiment-ils pas qu’on leur touche les pattes ?
Mon chat n'aime pas que je lui touche les pattes

Les pattes des chats sont couvertes de récepteurs nerveux

Les pattes des chats sont extrêmement sensibles au contact tout simplement car elles concentrent une grande quantité de récepteurs nerveux. Avec leurs pattes, les chats sont ainsi capables de ressentir la moindre petite vibration du sol et par exemple de percevoir une proie à plusieurs mètres, sans même l’avoir encore vue ou entendue. 

Grâce à ses pattes, le chat a aussi la capacité de ressentir les variations de texture sur lesquelles il marche. La nature a en effet tout prévu pour lui permettre d’éviter les dangers ! Les pattes des chats sont de telles vecteurs de sensations qu’ils marchent très souvent sur la pointe des pattes pour éviter une surcharge sensorielle. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles la démarche des chats est si silencieuse. 

Pour les chats, leurs pattes sont donc aussi utiles que leurs yeux ou leurs oreilles et constituent comme un sens supplémentaires leur permettant d’évoluer dans leur environnement.

Voilà pourquoi, lorsque vous lui caressez ou tripotez les pattes, votre petit félin n’est pas à l’aise. Les sensations qu’il ressent à cet endroit sont décuplées et même de simples caresses peuvent alors lui être désagréables ou simplement le surprendre.

Les pattes des chats constituent leur seul moyen de défense

En plus d’être de fabuleux détecteurs de vibrations et de textures du sol, les pattes des chats ont aussi une autre utilité vitale pour eux : la défense contre les agresseurs. Au bout des pattes des chats se trouvent en effet les griffes, de petites armes acérées leur permettant de chasser mais aussi de répondre aux éventuelles attaques de congénères ou de prédateurs. 

Lorsque vous prenez les pattes de votre matou dans votre main, celui-ci a donc un réflexe : celui de se débattre ou de partir, puisque le fait de bloquer ses pattes neutralise en quelque sorte son principal moyen de défense. Il s’agit bien sûr d’un simple réflexe qui ne signifie pas que votre chat n’a pas confiance en vous. Il est toutefois possible de travailler là-dessus et de le désensibiliser progressivement à la manipulation des pattes. 

Cela peut par exemple être nécessaire en cas de soins sur une blessure localisée à cet endroit. En prévision, vous pouvez donc commencer à habituer votre chat à se laisser toucher les pattes sereinement. Comment ? En vous adonnant chaque jour à de légères caresses et petits massages délicats sur ses pattes. Lorsqu’il se repose et qu’il est détendu, approchez-vous de lui et massez-les lui doucement. 

S’il montre un signe d’inconfort, arrêtez tout de suite et recommencez plus tard. Il ne faut jamais le forcer. Au fil du temps, votre chat va comprendre qu’il n’y a aucun danger à ce qu’il se laisse touches les pattes par vous. En se laissant aller, il pourra finir par même trouver cela agréable.

Content protected